Impôts 2016:

Simulez le montant de votre impôt

Avantages fiscaux liés aux dépenses familiales ou personnelles

Avantages fiscaux liés aux dépenses familiales ou personnelles

Emploi à domicile 

En cas d'emploi régulier, à hauteur de 50% sur les dépenses, dans une fourchette allant de 12.000€ à 15.000€. L'avantage fiscal pour l'emploi à domicile est de loin le plus intéressant des cadeaux fiscaux au niveau de son montant. Ajoutés à cela, + 1.500€ par enfant mineur ou par membre à charge du foyer fiscal de plus de 65 ans. Si la demande de cet avantage fiscal est effectuée pour la première fois, toujours dans le cadre d'un emploi à domicile en direct, la fourchette passe de 15.000€ à 18.000€, soit un plafond de 3.000€ supplémentaires accordé.

Garde d'enfant(s)

Valable pour tout enfant ayant moins de 6 ans et gardé en dehors du domicile familial. Là encore, le crédit d'impôt accordé est de 50%, à valoir sur le montant des dépenses de garde, à condition que le plafond n'excède pas 2.300€ par enfant à charge. Ce montant est divisé par deux si l'enfant est en garde alternée, par exemple, lorsque les parents sont séparés ou divorcés, ce plafond tombe à 1.150€.

Scolarité

Pour un enfant au collège, et toujours sur le même principe (montant à diviser par deux pour l'enfant en garde alternée), le crédit d'impôt accordé s'élève à 61€. Pour un enfant au lycée, il grimpe à 153€ et atteint 183€ pour un jeune en études supérieures, encore à la charge de ses parents.

Pension alimentaire

Toute pension alimentaire, versée aux parents en difficulté ou aux enfants dans le besoin, doit être déclarée et justifiée sur la déclaration d'impôt dans la colonne prévue à cet effet, que celle-ci soit versée en espèces ou en nature. A priori, il n'y a pas de plafonnement prévu pour un parent sauf cas d'exception. Ceci étant, si le parent est âgé de plus de 75 ans et vit sous le même toit que son descendant, le contribuable peut déduire la somme forfaitaire de 3.403€, sous couvert de ressources. La même somme peut être déduite pour une aide à un enfant vivant sous le même toit que ses parents mais ne pouvant pas subvenir à ses besoins. Par contre, pour un enfant majeur en difficulté et vivant à l'extérieur du domicile familial, la déduction sera portée à 5.726€, à condition toujours de bien justifier le montant accordé et le bien-fondé de cette pension alimentaire.

Dons aux organismes

Les dons aux organismes se déclinent sous plusieurs formes :

  • - Versement en argent, pour les associations par exemple.
  • - Donation en nature d'une œuvre d'art, d'un bijou, etc...
  • - Cotisations diverses et variées à des organismes d'aide.
  • - Abandon de droits d'auteurs sur un livre ou une œuvre.
  • - Frais engagés lors d'une activité bénévole.

Pour tous ces dons, le montant ouvrant droit à la réduction d'impôt est de 75 % des sommes versées jusqu'à 529 €, avec une réduction maximale de 397€, pour tous les dons aux organismes d'aide aux personnes en difficulté. Au-delà de 529€, la réduction passe à 66% avec une réduction maximale de 20% du revenu imposable pour les œuvres d'intérêt général ou d'utilité publique.